Alixire

Après une formation à l’école d’art Maximilien Vox et à l’Université de Paris VIII, photographe et plasticienne, Alixire poursuit ses recherches artistiques dans des œuvres qui se découvrent à plusieurs niveaux. Colorées, festives, parfois surabondantes et volontiers baroques, ses créations montrent aussi l’intérieur du vivant, un monde organique observé de si près qu’il en devient troublant. Il y a chez elle une forme de verticalité, comme en musique, dans une aspiration qui fait perdre tout repaire d’échelle. Jusqu’ici les formes véhémentes et abstraites traduisaient la psyché torturée des artistes  de l’expressionnisme et l’expression des fous, ce que l’on a appelé l’art brut. La force d’Alixire est de surmonter le cap de la psychologie, celle de l’artiste comme celle du dément, pour inventer cet univers débordant de dangers et de jouissances, au flux infini et hybride qui intègre l’art du tatouage Maori aux plissés et aux bouillonnées de la robe d’une marquise de Pompadour. Sans cesse reprend-elle la question de la nature de la femme, de l’art au féminin à travers une histoire fantasmée et une réalité contemporaine qui loin du combat féministe, revient sans cesse sur l’émancipation de l’individu.

Contact ArtBook.Me © ArtBook.Me 2010 - 2017 - v 1.3
Mentions légales - Charte d'utilisation de ArtBook.Me - Déclaration CNIL n° 1561151